Une vie sans voyager… quoi ?!

C’est la première fois depuis le début de « vous savez quoi » que je travaille sérieusement à accepter cette idée.

Anthony Anderson Reaction GIF - Find & Share on GIPHY

Petite quand on me demandait « qu’est ce que tu veux faire plus tard ? » ou « c’est quoi ton rêve? ». Je répondais toujours « Voyager et faire le tour du monde » ou « vite travailler pour gagner de l’argent et voyager ».

Malgré les années de galère financière, j’avais réussi jusqu’à présent à me débrouiller pour vivre mon idéal de vie. Je savais faire des concessions par ci par là pour aller à la rencontre du monde. C’est même en grande partie ce qui a donné naissance à CocoZabrico.com. D’ailleurs ça me fait penser que j’ai, me semble t-il, quelques articles voyages en retard dont le voyage à Montréal. Il serait peut-être temps de les sortir !

Revenons au présent… Je pensais naïvement qu’avec le Covid on courrait un sprit, une course brève mais intense avant un retour à la normale. Un an plus tard, je comprends qu’on court plutôt une course de fond, une course d’endurance.

Demandez à un athlète de sprint de courir une course d’endurance et vice versa. L’entrainement n’est pas le même pour atteindre ses objectifs, il est donc difficile de tenir moralement et physiquement en fournissant un effort intense ET long/endurant

En fait, on a tous fait au mieux sur le moment pour tenir bon. Un an plus tard, il faut retravailler nos stratégies afin de s’adapter.

Pour ma part, ça passe par le lâché prise sur LA chose la plus importante pour moi « le voyage ». Je sais qu’il y a moyen de frauder, je sais qu’il est possible de voyager dans certain pays quand notre président nous ouvre les portes de l’union européenne… mais ce n’est pas ma vision du voyage. Déjà, ma vision du voyage était hors de l’UE ! Bien sûr, je pense à reconsidérer la question. En attendant, j’ai décidé d’admettre de ne plus sortir de la Martinique avant un bon moment, car l’espoir que je nourrissais sur la fin de la pandémie a été à chaque fois bafoué. Mettre trop d’énergie dans les choses incertaines et qu’on ne contrôle absolument pas c’est dangereux.

Il faudra donc compter sur le solide, le stable pour faire notre course de fond sans chute !

De quoi sommes-nous certains aujourd’hui ? A vous de faire le point.

J’ai fait un tour dans ma mémoire et j’ai demandé à la ptite Livia ce qui lui plaisait et lui tenait à coeur en plus du voyage. Elle m’a donné quelques réponses plaisantes.

Cmn Hospitals Hello GIF by Children's Miracle Network Hospitals - Find & Share on GIPHY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.